mars 2019

Gérer les flux de trésorerie dans l’industrie concurrentielle de la construction

Lecture de 2 minutes

La gestion des paiements et de l’encaisse est une activité vitale dans toutes les industries, mais celle de la construction présente des défis uniques que bien peu d’autres doivent relever sur une base régulière. Si votre entreprise évolue dans le milieu de la construction, vous maîtrisez probablement l’art de jongler avec les factures et d’attendre que l’on vous règle celles qui sont depuis longtemps exigibles.

Des systèmes de pointe et des partenaires avant-gardistes peuvent vous aider à réduire les pressions sur votre trésorerie lorsque vous traitez avec vos clients et vos fournisseurs du Canada, des États-Unis et d’ailleurs dans le monde.

Accélérer les paiements dans l’industrie de la construction

Sur un chantier, chaque panne de matériel risque de stopper l’avancement des travaux et de faire gonfler la facture. C’est particulièrement vrai pendant les brèves saisons de construction, lorsque tout retard peut compromettre la réussite financière d’un projet.

Tout comme vous veillez au bon fonctionnement de vos bulldozers, de vos excavatrices et de tout autre équipement que vous utilisez, vous devez vous assurer que vos flux de trésorerie sont gérés efficacement. Dans une industrie bien connue pour ses longs délais de paiement, la gestion du fonds de roulement et de l’encaisse joue un rôle crucial dans la santé des entreprises.

Selon le récent rapport d’American Express et d’EY intitulé Flux de trésorerie : les défis des secteurs de la construction, entre 5 et 10 milliards de dollars canadiens seraient piégés dans le bilan des entreprises de construction, et la résistance au changement qui caractérise cette industrie est un obstacle majeur à la libération de ces fonds.

Mettre en place des outils et une culture qui améliorent les cycles d’exploitation

Bien qu’il n’existe aucune solution simple convenant à toutes les organisations, les entreprises de construction disposent déjà de plusieurs des ressources nécessaires à l’accélération de leur cycle d’exploitation, à commencer par leurs travailleurs, ainsi que leurs fournisseurs, leurs clients et autres partenaires.

Dans le rapport mentionné plus haut, Paul Raboud, directeur du conseil de Bird Construction et ancien président de l’Ontario General Contractors Association, explique que chaque relation d’affaires devrait se conclure par le paiement ponctuel du travail accompli. « Il ne suffit pas d’effectuer les travaux à temps, explique-t-il, [le gestionnaire de projet est] également responsable du recouvrement des sommes qui nous sont dues. »

Les changements législatifs prévus pourraient bien obliger les intervenants à payer plus rapidement, mais les entreprises doivent quand même travailler sans relâche à réduire leur délai moyen de recouvrement des créances. Comme le souligne M. Raboud, chaque membre d’une équipe peut changer les choses.

« Il est incroyable de constater le nombre de retards de paiement qui pourraient être évités simplement en lisant les dispositions du contrat et en soumettant les bons documents. »

Moderniser les paiements dans l’industrie canadienne de la construction

Le rapport indique également qu’à peine 28 % des cadres des entreprises de construction disposent d’une stratégie numérique, alors que 98 % d’entre eux croient qu’une telle initiative est importante pour la réussite à long terme des affaires.

Dans n’importe quelle industrie, une stratégie numérique doit aller au-delà du simple site Web et du marketing de base en ligne. En ce qui concerne la gestion des flux de trésorerie, l’adoption d’un système unifié de gestion des ressources d’entreprise peut vous aider à automatiser complètement le processus de traitement des bons de commande, des factures et des paiements, entre autres.

Si une telle transition vous semble trop complexe, un partenariat avec une société de traitement indépendante comme American Express pourra contribuer à accélérer et à automatiser le traitement de vos comptes fournisseurs grâce à diverses options très utiles. La gestion de l’équipement, des fournitures, du financement, du carburant, des assurances et de tous les autres postes de votre budget peut s’avérer très lourde. Une automatisation adéquate des processus réduit les coûts, améliore l’exactitude et augmente la rapidité.

Se préparer à l’avenir de la gestion des flux de trésorerie dans l’industrie de la construction

Cette industrie est mûre pour un changement, et les solutions de paiement actuellement adoptées en raison de leur commodité pourraient devenir obligatoires si certaines modifications législatives à l’étude sont adoptées. Assurez-vous de disposer d’un plan de 12 à 18 mois et donnez à votre équipe des finances les moyens d’adapter et de mettre à niveau ses pratiques.

Les règles futures en matière de paiements exigeront une culture et des systèmes capables d’évoluer dans un univers renouvelé axé sur la rapidité. Lorsque l’ensemble de l’industrie se joindra au mouvement, tant les entrepreneurs individuels que les grandes sociétés de construction en sortiront grands gagnants.