June 2019

Faire l’inventaire : 5 tendances en gestion des stocks

Lecture de 5 minutes

Une bonne gestion des stocks est la clé pour améliorer votre encaisse. Heureusement, les grossistes ont accès à plus d’outils et de stratégies de contrôle des stocks que jamais auparavant.

Les jours où faire le contrôle des stocks consistait à arpenter un entrepôt en cochant des cases sur une planchette à pince sont bien loin de nous. Des entrepôts intelligents aux systèmes de suivi dans le nuage, les grossistes disposent de plus d’outils et de stratégies de gestion des stocks que jamais.

Considérant qu’une gestion efficace des stocks est la clé pour améliorer l’encaisse, il est important pour les grossistes de rester au fait des tendances qui influencent le suivi des stocks.

Voici quelques tendances importantes à connaître pour votre entreprise.

1. Suivi basé sur les données en temps réel

Des données en temps réel sous forme d’analyse de flux de données peuvent aider les grossistes à calculer avec exactitude et en temps réel les stocks dont ils ont besoin, en fonction de leur évolution. L’analyse de flux de données fournit aux entreprises des données et de l’information en temps réel sur le comportement des consommateurs, à partir de sources comme les technologies intelligentes, les appareils mobiles, les capteurs, les applications et les transactions. Ces données vous permettent de mieux prévoir la demande, d’éviter les ruptures de stock et de faire le suivi des changements de prix des fournisseurs.

2. Mises à jour technologiques moins chères

Vous pensez peut-être à investir dans un nouveau programme pour optimiser vos capacités en matière de suivi des stocks. Mais une coûteuse mise à jour logicielle n’est pas nécessairement obligatoire. De nombreux logiciels peuvent s’intégrer aux systèmes existants, ce qui permet aux entreprises de mettre à jour des logiciels dépassés en évitant les frais associés à l’implantation d’un tout nouveau système.

La technologie infonuagique facilite la mise à jour de systèmes, en permettant d’effectuer des mises à jour logicielles en arrière-plan, avec un nombre minimal d’interruptions. Les systèmes en nuage conçus spécialement pour la gestion de la chaîne d’approvisionnement et d’entrepôts deviennent de plus en plus accessibles et peuvent représenter une option moins coûteuse – et moins stressante – pour les grossistes.

3. Contrôle des stocks sur des canaux multiples

Les consommateurs magasinent en ligne, en magasin, sur les téléphones mobiles et sur les médias sociaux. Avec l’augmentation des canaux disponibles, le nombre de consommateurs qui achètent vos produits croît également. Il devient alors important pour les grossistes de développer des stratégies pour faire le suivi de tous ces canaux et des consommateurs qui y magasinent.

L’analyse de données et le contrôle des stocks font partie de la solution, mais ce qui n’est pas souhaitable, c’est d’avoir un système de gestion différent pour chaque canal. Alors, si vos produits se vendent si bien en ligne que vous décidez de commencer à vendre dans des magasins physiques, vous devez gérer les stocks de ces deux canaux dans le même système. Autrement, vous pourriez vous retrouver avec des ruptures dans votre chaîne d’approvisionnement, ce qui peut causer des retards de livraison et des ruptures de stock.

Si vous consolidez tous les contrôles de stocks dans un même système, vous aurez une vue d’ensemble des stocks dont vous disposez, et vous saurez où ils sont dans le processus.

4. Outils de gestion de l’encaisse

Les outils de financement qui permettent aux entreprises d’optimiser le fonds de roulement permettent aux grossistes de réduire l’écart de financement entre les comptes fournisseurs et les comptes clients. Par exemple, l’utilisation d’une carte affaires American Express vous permet d’augmenter votre encaisse en vous offrant un crédit non garanti pendant une période allant jusqu’à 55 jours* pour payer vos dépenses. La Carte vous offre également une limite de crédit qui augmente en fonction de la santé financière de votre entreprise.

Pour profiter de la période de 55 jours sans frais de crédit, vous avez besoin de discuter avec vos fournisseurs pour établir une date d’achat de stocks qui suit immédiatement la date de clôture des paiements de votre Carte de crédit, ce qui signifie que vous aurez 25 jours avant l’arrivée de votre prochain relevé d’American Express et 30 jours après cette date pour envoyer votre paiement sans frais d’intérêt. Ultimement, cela peut aider votre entreprise à augmenter votre encaisse en vous donnant plus de temps pour payer les nouveaux stocks pendant que vous être en train de convertir les stocks existants en revenus.

5. L’internet des objets (IDO) pour améliorer l’exploitation

Les grossistes intègrent la technologie de l’internet des objets pour simplifier la gestion des stocks. D’après un sondage effectué auprès de professionnels de l’entreposage1, 75 % des décideurs planifient d’investir dans des systèmes de gestion d’entrepôt intelligents d’ici 2020. Et 62 % ont parlé explicitement de plans pour investir dans l’IDO.

Les tablettes intelligentes sont un exemple de la façon dont l’IDO transforme la gestion des entrepôts. Elles sont équipées de senseurs qui mesurent le poids reposant sur leur surface, ce qui permet de faire le suivi des stocks en temps réel. Ces tablettes peuvent être associées à des senseurs et des balises situées sur les marchandises et dans les camions qui permettent d’enregistrer le moment où les produits entrent et sortent de l’entrepôt. Les systèmes peuvent envoyer des alertes lorsqu’il est temps de réapprovisionner les stocks, et les grossistes peuvent utiliser ces données pour déterminer les tendances et les sources d’inefficacité.

En ayant des stratégies efficaces de contrôle des stocks et en augmentant votre encaisse afin de gérer efficacement les besoins liés aux stocks, des entreprises comme la vôtre peuvent avoir une longueur d’avance au moment de faire l’inventaire.

* Comme il s’agit d’une Carte de paiement, le solde doit toujours être réglé en totalité chaque mois, auquel cas aucuns frais d’intérêts ne seront imputés. Un délai de grâce de 28, 29, 30 ou 31 jours sans intérêt est accordé à compter de la date de clôture du relevé courant jusqu’à la date de clôture du prochain relevé, selon le nombre de jours du mois civil où survient la date de clôture du relevé. Le nombre de jours sans intérêt varie selon divers facteurs, dont la date à laquelle les opérations sont inscrites à votre compte, la date de clôture de votre relevé et si votre compte est en règle.

1 https://www.zebra.com/us/en/about-zebra/newsroom/press-releases/2016/study-finds-increased-warehouse-tech-investment-by-2020.html