mars 2019

Comment déjouer les périodes creuses en compensant vos fluctuations saisonnières

Lecture de 3 minutes

Dans une entreprise saisonnière, les activités se déroulent généralement comme suit : les affaires s’accélèrent, atteignent un pic, puis ralentissent, et tout le monde en profite alors pour reprendre son souffle. Mais au bout d’un certain temps, ce répit pourtant mérité cause une certaine inquiétude, car les factures, elles, continuent de s’accumuler.

Voici cinq astuces qui vous aideront à préserver le dynamisme de votre entreprise durant les périodes plus tranquilles tout en vous préparant efficacement aux pics d’activité à venir.

1. Optimisez votre fonds de roulement

Lorsque les affaires s’accélèrent, vous avez besoin de liquidités, mais lorsque la saison de pointe prend fin, elles se font tout à coup beaucoup plus rares. Afin de compenser ces variations importantes, vous pouvez optimiser votre fonds de roulement et pallier votre manque de fonds grâce à une solution de crédit non garanti d’American Express, qui vous offre un délai de grâce pouvant aller jusqu’à 55 jours sans intérêt*. Obtenez des réductions pour paiement anticipé auprès de vos fournisseurs, puis payez-les à l’aide de votre Carte de crédit American Express pour PME afin de tirer le maximum de votre argent.

2. Diversifiez vos activités

La plupart d’entre nous connaissent une crèmerie qui troque la crème glacée contre le café en hiver, ou une entreprise de déneigement qui propose des services d’entretien des pelouses durant l’été. Ce modèle de jumelage d’activités peut être adapté à presque toutes les industries.

Par exemple, si votre principale activité est la réparation de toitures et de parements, vous pourriez, pendant la saison froide, proposer des services de peinture, d’installation de carrelage et de tapis, ou d’autres services de rénovation intérieure.

3. Faites connaître votre marque

Le marketing est souvent mis en veilleuse pendant les pics d’activité. Profitez donc des périodes plus calmes pour redoubler d’efforts afin d’augmenter la notoriété de votre entreprise.

Enrichissez votre site Web en y ajoutant des témoignages récents ou des études de cas. Demandez à vos clients de vous fournir des détails sur leur relation avec votre entreprise et servez-vous de ces témoignages à des fins de marketing croisé en les partageant sur les médias sociaux et en identifiant l’entreprise (tagging). Les publications spécialisées sont constamment à l’affût d’histoires illustrant des solutions aux défis courants que doivent relever les entreprises, et constituent un autre moyen de faire connaître vos services perfectionnés ou d’accroître les bénéfices générés pendant votre saison de pointe.

4. Visitez en personne vos clients importants

Pendant les ralentissements, profitez de votre disponibilité accrue pour visiter en personne vos clients. Ces rencontres sont d’excellentes occasions de mieux les connaître et de leur expliquer divers moyens de mieux collaborer avec vous. Par exemple, vous pouvez leur présenter des programmes de paiement plus efficaces qui peuvent contribuer à atténuer de nombreux problèmes liés aux flux de trésorerie.

5. Améliorez votre connaissance de l’industrie – et partagez ce que vous avez appris

Lorsque les activités sont au ralenti, profitez-en pour assister à des salons professionnels et à des conférences, où vous pourrez rencontrer des clients potentiels et des fournisseurs, tout en vous renseignant sur les nouveaux produits proposés dans votre secteur d’activité. Ces événements vous permettront également de découvrir certaines des pratiques exemplaires de votre industrie, que vous pourrez ensuite appliquer dans votre entreprise pour améliorer celle-ci.

Vous constaterez que lorsqu’on passe son temps à établir des relations d’affaires et à améliorer ses processus en prévision de la prochaine période de pointe, une « morte-saison » peut rapidement devenir très occupée.

* Comme il s’agit d’une Carte de paiement, le solde doit toujours être réglé en totalité chaque mois, auquel cas aucuns frais d’intérêts ne seront imputés. Un délai de grâce de 28, 29, 30 ou 31 jours sans intérêt est accordé à compter de la date de clôture du relevé courant jusqu’à la date de clôture du prochain relevé, selon le nombre de jours du mois civil où survient la date de clôture du relevé. Le nombre de jours sans intérêt varie selon divers facteurs, dont la date à laquelle les opérations sont inscrites à votre compte, la date de clôture de votre relevé et si votre compte est en règle.