avril 2019

Le commerce international : une priorité incontournable pour les entreprises

Lecture de 5 minutes

Au cours des dernières décennies, la mondialisation s’est répandue à une vitesse fulgurante, et ce phénomène a apporté aux entreprises des possibilités accrues de faire du commerce à l’étranger. Or, certaines incertitudes récentes concernant le marché mondial représentent un nouveau défi pour les compagnies canadiennes qui souhaitent prendre de l’expansion à l’international. Parmi ces défis, on trouve l’identification des marchés à cibler, la gestion de la logistique liée à l’extension des activités à l’échelle mondiale et les transferts de paiements entre les frontières.

« Pour plusieurs entreprises, gérer les paiements internationaux peut représenter un défi. Chez American Express, nous comprenons la complexité de faire des affaires à l’échelle mondiale. Nous nous engageons à offrir des solutions aux problèmes de nos clients pour les aider à rationaliser leurs paiements internationaux, et ce, afin qu’ils puissent concentrer leurs énergies sur la croissance », affirme Guillermo Brenes, vice-président et directeur général des solutions de paiement chez American Express.

Les compagnies canadiennes demeurent confiantes malgré certaines préoccupations

Un sondage commandé par American Express a dévoilé les perceptions des dirigeants financiers canadiens à l’égard du commerce international. Ainsi :

  • 89 % des décideurs financiers du Canada, soit 9/10, considèrent que le commerce international est important pour le succès de leur entreprise;
  • 85 % des cadres financiers croient que les occasions de faire des échanges commerciaux à l’extérieur des frontières canadiennes sont en hausse; et plus de la moitié d’entre eux (51 %) affirment qu’ils prévoient stimuler le commerce international au cours des 12 prochains mois;
  • 82 % des répondants évaluent que leur entreprise perdrait son avantage compétitif si les obstacles au commerce international augmentaient, alors que 76 % estiment que ces barrières affecteraient dramatiquement la performance de leur organisation.

Les États-Unis et l’Europe offrent les plus grandes possibilités aux entreprises canadiennes

En partenariat avec le Centre for Economics and Business Research (CEBR), American Express a identifié les marchés au potentiel inexploité les plus intéressants pour les entreprises canadiennes en se basant sur des paramètres tels que la performance économique, les accords commerciaux régionaux, l’environnement commercial et la facilité à faire des affaires.

Ainsi, on a découvert que les États-Unis étaient au sommet de la liste des marchés auxquels les compagnies canadiennes devraient s’intéresser pour favoriser leur croissance. Considérant la situation géographique de ce pays, sa taille et les liens culturels étroits qu’il entretient avec le Canada, cela n’a rien d’étonnant. L’analyse a également révélé des possibilités significatives de croissance en Europe, avec la France et le Luxembourg en tant que deuxième et troisième pays ayant un fort potentiel inexploité.

Les nouvelles technologies aident à relever les défis des paiements

Bien que le commerce international offre des possibilités de croissance significatives, il ne faut pas croire que les entreprises ne vivent pas de difficultés au-delà des frontières, surtout lorsqu’il est question de paiements. En effet :

  • 78 % des entreprises ayant répondu au sondage considèrent qu’il est de plus en plus compliqué pour une compagnie canadienne de faire du commerce à l’étranger;
  • 3 principaux défis touchent les activités commerciales courantes des compagnies canadiennes, soit la volatilité du taux de change (36 %), les fluctuations et les changements dans l’économie (31 %) ainsi que les tarifs (24 %).

Par ailleurs, alors qu’un peu moins des trois quarts (71 %) des entreprises affirment que faire des paiements ou en recevoir de leurs partenaires outre-mer est compliqué, presque toutes (92 %) croient que les nouvelles technologies numériques facilitent leurs échanges commerciaux. Par exemple, les nouvelles technologies comme les chaînes de blocs contribuent au développement du commerce international en rendant les paiements transfrontaliers plus faciles et plus rapides que jamais.

« Lightspeed est une entreprise en forte croissance. Dans le cadre de cette croissance, nous avons noué des relations stratégiques avec des fournisseurs internationaux qui répondent à nos besoins », affirme Asha Bakshani, vice-présidente des finances chez Lightspeed, un fournisseur de solutions de point de vente et de commerce en ligne basé au Québec. « Notre succès dépend de notre capacité à gagner en efficacité dans les paiements transfrontaliers. Nous y sommes parvenu en utilisant les outils financiers appropriés », poursuit-elle.

Aujourd’hui, les entreprises futées investissent le temps nécessaire pour planifier leurs activités internationales de façon stratégique et durable. Ainsi, elles s’assurent de profiter des occasions de commerce international qui se présenteront à elles dans le futur.

Pour plus d’informations, visitez le : https://business.americanexpress.com/ca/fr/solutions-de-paiement-des-fournisseurs

Service de contenu Les Affaires https://www.lesaffaires.com/dossiers-partenaires/dynamiser-la-croissance-avec-les-meilleurs-outils/le-commerce-international--une-priorite-incontournable-pour-les-entreprises/607201